Région Île de Montréal
Entête

Nouvelles

  • 02-10-2017 Le nombre de victimes de la réforme Barrette bondit

    Marco Bélair-Cirino - Le Devoir

    Quoi qu’en dise le premier ministre Couillard, la protectrice du citoyen, elle, note une diminution inacceptable des soins et services aux plus vulnérables. Elle déplore également que le nombre de plaintes ait bondi de 30 % en 2016-2017. Lire la suite 

  • 28-09-2017 Quel est le secret des « Super-Aînés » ?

    Philippe Mercure - La Presse

    Quels sont les secrets du bon vieillissement, qui font en sorte que des « super-aînés » atteignent les 85 ans sans avoir développé de démence ni de cancer ? Un cocktail de facteurs serait en cause : alimentation, mode de vie, gènes, etc. Lire la suite

  • 28-09-2017 Le Bouton argenté du Réseau FADOQ : un mouvement pour la qualité de vie des aînés

    À l’occasion de la Journée internationale des aînés, le 1er octobre, le Réseau FADOQ relance pour une quatrième année sa campagne du Bouton argenté afin de sensibiliser la population à l’importance d’une qualité de vie adéquate pour tous les aînés du Québec. Les quatre piliers de la qualité de vie, représentés par les quatre trous du Bouton argenté, sont la santé, le bien-être, la sécurité et l’appartenance.

    La comédienne et chroniqueuse Louise DesChâtelets agit cette année encore à titre de porte-parole de la campagne du Bouton Argenté. Pierre Curzi se joint à elle pour promouvoir la cause.

    Au cours des trois dernières années, plus de 100 000 personnes et des centaines de municipalités et organismes ont adhéré au mouvement du Bouton argenté. En signant le contrat social de ce mouvement, ils se sont engagés à poser des gestes concrets pour améliorer la qualité de vie de ceux qui ont bâti notre société.

    Plus que jamais, l’apport exceptionnel des aînés doit être reconnu. Au Québec, pas moins de 38 % de la population a plus de 50 ans. Dans les 15 prochaines années, le nombre de personnes de 85 ans et plus doublera, et il aura quadruplé dans 25 ans. Ce que certains appellent le « pouvoir gris » existe bel et bien et c’est tant mieux parce qu’il y a des problèmes à régler. Faut-il rappeler, par exemple, qu’une personne sur deux de 65 ans et plus vit sous le seuil de pauvreté avec moins de 20 000 $ par année ?

    Grâce au pouvoir que lui confèrent ses quelque 500 000 membres, le Réseau FADOQ a contribué ces derniers mois à améliorer le sort de nombreux aînés, notamment avec l’abolition des frais accessoires en santé, avec le retour du crédit d’impôt en raison de l’âge, ou encore avec le 2e bain hebdomadaire que le ministre Barrette vient de s’engager à offrir aux résidents des CHSLD.

    Devenez aujourd’hui les acteurs d’un avenir meilleur
    « La qualité de vie des aînés d’aujourd’hui et de demain est l’affaire de tous. J’espère donc que des milliers de personnes adhéreront cette année encore au mouvement du Bouton argenté en visitant lebourtonargente.ca ou en portant le Bouton qu’on peut se procurer sur notre site », lance le président du Réseau FADOQ, Maurice Dupont.

    Ce dernier rappelle que le travail du Réseau visant à améliorer la qualité de vie des aînés et particulièrement des plus démunis ne doit pas occulter certaines réalités. « Le vieillissement actif est une réalité répandue. Des travailleurs d’expérience jouent un rôle de premier plan dans notre société. Il en va de même pour ces centaines de milliers de bénévoles et de proches aidants. Et que dire de tous ceux qui vieillissent en santé parce qu’ils s’adonnent à des loisirs de toutes sortes ? À lui seul, le Réseau FADOQ fait bouger chaque semaine 70 000 personnes de 50 ans et plus », ajoute M. Dupont.

  • 27-09-2017 Combien coûtent des funérailles?

    Stéphane Desjardins - Journal de Montréal

    Quel est le coût moyen des funérailles au Québec ? 6 800 $. Ce qui exclut la nourriture, les fleurs, les faire-part, la publicité, le cortège funèbre, le lot au cimetière ou la niche au colombarium, la sépulture, etc. La prestation de décès de 2500 $ du gouvernement du Québec, est donc loin de tout couvrir. Lire la suite 

  • 25-09-2017 Coupes sauvages dans le Supplément de revenu garanti

    Source : Réseau FADOQ
    Sans crier gare et sans trop d’explications, l’Agence du revenu du Canada a procédé à des coupes draconiennes dans le Supplément de revenu garanti de nombreux aînés. Le Réseau FADOQ dénonce haut et fort les façons de faire de l’Agence. Voir les détails

  • 21-09-2017 L’appartement du futur pour les aînés

    Hugo Duchaine - Journal de Montréal

    La chercheuse Nathalie Bier, de l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal, est à mettre au point un appartement qui favorisera le maintien à domicile des aînés. Dans son coffre à outils : des capteurs de mouvement, un système de sécurité sur le four, un pilulier intelligent et autres technologies… Lire la suite 

  • 20-09-2017 Un 2e bain pour les résidents des CHSLD : il était plus que temps, selon le Réseau FADOQ

    Source : Réseau FADOQ

    Le Réseau FADOQ applaudit l’annonce du ministre Barrette à l’effet que les résidents des CHSLD pourront avoir non plus un seul, mais deux bains par semaine s’ils le souhaitent.

    « Il y a très longtemps que nous réclamons ce deuxième bain ou cette deuxième douche hebdomadaire. C’était une question de dignité pour les résidents des CHSLD, qui comptent parmi les personnes les plus vulnérables de notre société », déclare le président du Réseau FADOQ, Maurice Dupont.

    Le Réseau FADOQ déplore toutefois que le ministre ait attendu que l’échéance électorale se pointe pour finalement entendre raison. « Pendant des années, des personnes ont été privées de soins d’hygiène et de base et c’est inacceptable », ajoute M. Dupont.

    Pour améliorer la qualité de vie dans les CHSLD, un deuxième bain hebdomadaire ne suffira pas. Il y a encore beaucoup à faire, par ailleurs, pour que les CHSLD deviennent de véritables milieux de vie. Il y a par exemple des infrastructures à améliorer et de nouvelles places à ouvrir.

  • 19-09-2017 Cohabitation entre hétéros et gais dans une résidence

    Magalie Lapointe - Journal de Montréal

    Bien des aînés gais choisissent de retourner dans le placard au moment d’aller vivre en résidence privée pour aînés, afin de ne pas être confrontés à l’exclusion. Mais il y a de l’espoir, grâce à des centres comme Habitat Fullum, où la moitié des résidents sont homosexuels. Lire la suite

  • 15-09-2017 À quel âge est-on vieux?

    Catherine Dubé - L’actualité

    La Société japonaise de gériatrie que le titre de « personnes âgées » soit désormais réservé aux Japonais de 75 ans et plus plutôt que 65 ans et plus. Le but : changer la perception à l’égard des 65-74 ans qui souhaitent encore travailler. Lire la suite

  • 14-09-2017 Bouger en vieillissant, plus que possible

    Jonathan Hudon - Le Quotidien

    Six mois après la tenue des Jeux du Québec, c’est au tour de plus de 1500 participants de 50 ans et plus d’être à l’œuvre à Alma, où se déroulent les 26es finales provinciales des Jeux FADOQ. Jusqu’à jeudi, les 50+ prennent part à 14 disciplines sportives et récréatives, prouvant que le vieillissement actif n’est pas qu’un concept! Lire la suite

  • 09-09-2017 L’iniquité du fractionnement du revenu dans la mire

    Gérard Bérubé - Le Devoir

    Après avoir sonné le glas de la Prestation universelle pour la garde d’enfants, le gouvernement Trudeau a maintenant dans la mire un autre héritage conservateur : l’allègement fiscal sous forme de fractionnement du revenu, qu’il juge inéquitable. Lire la suite

  • 08-09-2017 Un service (funéraire) au volant, bientôt au Japon

    Gary Lawrence - L’actualité

    D’ici peu, les Japonais pourront rendre un dernier hommage à un défunt dans le confort de leur voiture. Tout comme on le fait dans le service au volant d’une chaîne de restauration rapide, on pourra faire la file pour avoir accès à une fenêtre-guichet où on signera un livre de condoléances et on offrira un don à la famille qui, elle, verra le cortège déambuler de l’intérieur du salon. Lire la suite

  • 08-09-2017 Québec doit rendre le système de retraite encore plus flexible

    François Desjardins - Le Devoir

    Deux chercheurs suggèrent de profiter de la réforme du système de retraite public pour le rendre plus flexible, notamment en permettant de repousser de 70 à 75 l’âge limite où un retraité peut commencer à recevoir des prestations du RRQ. Lire la suite

  • 05-09-2017 REEI : Les handicapés rattrapés par Québec

    Stéphanie Grammond - La Presse

    Les Québécois sont les Canadiens qui profitent le moins du régime enregistré d’épargne-invalidité. Pourquoi se passent-ils de ce généreux régime fédéral? Notamment parce que l’attitude de Québec freine la popularité de ce programme. Lire la suite

  • 30-08-2017 Au gym après 55 ans…

    Mélissa Proulx - La Presse+

    Il y a de plus en plus de personnes de 55 ans et plus dans les gyms, tranche d’âge qui représente maintenant environ 20 % de la clientèle. Aussi en forme que des plus jeunes dans bien des cas, les 55+ n’aiment pas être catalogués dans une catégorie à part en raison de leur âge. Au contraire, ils vont au gym entre autres pour socialiser avec des gens de tous âges. Lire la suite